< Retour

Logements Boris Vian & Cité Lys, Lille Fives

MAITRISE D'OUVRAGE : Ville de Lille / MISSION : maîtrise d’œuvre pour la construction de logements / SITUATION ACTUELLE : concours octobre 2011 / SURFACE : 16 000 m² / EQUIPE : Blaq architecture (architectes mandataires), Elodie Martin-Dumez (architecte), OLGGA (architecte), Kieken N'Co (architecte), Philippe Hurier (architecte), Bouygues (promoteurs), Norpac (entreprise)

/ (1 of 7)
Boris Vian
Boris Vian / Image : Stereograph
Boris Vian
Boris Vian
Cité Lys
Cité Lys / Image : Stereograph
Cité Lys

L’opération des logements sur les sites Boris Vian, Cité Lys et Cité Morel s’inscrit dans un projet de Rénovation Urbaine des Quartiers Anciens de Lille sur d’anciens faubourgs populaires et industriels.

Les trois sites et différents bâtiments ont été répartis entre les six agences d’architecture. Ainsi, nous avons conçu un bâtiment sur Boris Vian comprenant 5 ateliers, un local d’exposition et 9 logements, et deux bâtiments sur la Cité Lys comprenant 17 logements collectifs, 2 maisons individuelles et un local associatif.

Le bâtiment E, la « maison des artistes », est situé à l’entrée du site Boris Vian permettant la liaison entre l’existant et le projet développé en coeur d’îlot. Sa programmation (ateliers et logements d’artistes) et son implantation (parcelle étroite fortement contrainte par le prospect) créent une volumétrie singulière opposant une façade sur rue plus linéaire et un intérieur d’îlot morcelé. La façade intérieure s’organise le long d’une ruelle qui connecte la rue de Lannoy, à l’image des voyettes existantes, aux aménagements extérieurs des logements collectifs. Elle permet également le prolongement des ateliers d'artistes vers l'extérieur.

Le projet de la Cité Lys combine trois typologies : logements collectifs, maisons de ville et maisons patio, qui s’articulent autour d’une placette et d’un intérieur d’îlot public. La mise en place de ces trois typologies produit une première rupture d’échelle qui est accentuée par la composition architecturale des différentes entités, elles-mêmes fragmentées en plusieurs volumes. Une attention particulière a été portée à la ligne de partage entre espace public et espace privé en lui donnant de l’épaisseur et de la porosité : jardins d’avant, voyettes, placette.

© 2018 SMAGGHE / réalisation : mokolab.com